Comprendre les effets des mauvaises herbes

comment anéantir les mauvaises herbes du jardin

L’entretien d’une belle pelouse exige de la persévérance et de la patience pour détruire les mauvaises herbes. Les pesticides sont l’arme la plus importante contre les mauvaises herbes, mais pas toujours la plus seine.

Les pesticides actifs suppriment les mauvaises herbes qui causent déjà des nuisances dans votre pelouse.

Qu’est-ce que les Pesticides actifs

Ces pesticides suppriment à la fois les mauvaises herbes à feuilles caduques et les mauvaises herbes à feuilles larges qui reviennent chaque année. Feuilles à bords larges signifie : feuilles qui ont une forme différente de celle de l’herbe. Certains pesticides permettent même de lutter contre les graminées. La forme de cette mauvaise herbe est très semblable à celle de l’herbe. Utiliser des pesticides actifs pour lutter contre les mauvaises herbes déjà présentes. Ce produit est idéal pour une utilisation ciblée : il n’a pas besoin d’être appliqué sur l’ensemble de votre pelouse.

Conseils pour en finir avec les mauvaises herbes

Il est plus facile de supprimer les jeunes mauvaises herbes en pleine croissance que les mauvaises herbes adultes. Ces derniers doivent être traités plus souvent avant que cela ne devienne visible.

Inspectez régulièrement votre pelouse à la recherche de mauvaises herbes émergentes. Plus vite vous le traitez, plus il est facile à enlever.

Quand s’occuper des mauvaises herbes ? ( à quel moment )

Dans le cas des pesticides actifs, le moment choisi est essentiel à l’exploitation. Les pesticides actifs agissent à n’importe quel moment du cycle de croissance des mauvaises herbes, mais il est préférable que ça soit le plus tôt possible. Avec les mauvaises herbes adultes, vous devriez traiter plus souvent pour voir des résultats probants.

Les graines des mauvaises herbes commencent à germer lorsque le sol atteint la bonne température. Pour s’assurer d’une application appropriée, consulter les jardineries ou les jardiniers locaux pour connaître la température du sol dans votre région.

Une autre façon de savoir quand administrer au mieux est d’utiliser des indicateurs biologiques. Par exemple, des plantes qui commencent à pousser au bon moment. Un exemple : Dans les régions nordiques, le chiendent apparaît lorsque le forsythia est en fleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.